Investir dans l’immobilier : quels sont les dispositifs fiscaux en 2021 ?

Vous souhaitez investir dans l’immobilier en 2021, et vous vous demandez quels sont les différents dispositifs de réduction fiscale ? Cet article est fait pour vous.

 

Avez-vous vu cela : Acheter une maison : étapes simples pour acquérir la maison de vos rêves !

La loi Pinel permet d’obtenir une réduction d’impôts en louant un logement neuf ou ancien rénové

 

Pour commencer, la loi Pinel neuf permet de bénéficier d’une réduction d’impôts pouvant atteindre 21 % du coût total du bien (frais annexes inclus), sous plusieurs conditions : 

Lire également : Isolation écologique : Les matériaux à utiliser

  • Acquérir un logement neuf situé en zone éligible (A bis, A ou B1)
  • Effectuer la location de l’appartement pendant 6, 9 ou 12 ans
  • Respecter des plafonds de loyer
  • Louer à un locataire respectant des plafonds de ressources

Si la loi Pinel neuf est un dispositif très réputé, ce n’est pas forcément le cas de son volet ancien. Ce dispositif permet d’obtenir la même réduction d’impôts en réhabilitant un logement insalubre. 

À la fin des travaux – devant représenter au moins 25 % du coût du bien -, le logement doit bénéficier des labels HPE 2009 ou BBC Rénovation 2009. Il est donc censé présenter les mêmes caractéristiques qu’un logement neuf. 

 

La loi Malraux, également pour l’ancien rénové, offre une réduction fiscale proportionnelle au montant des travaux

 

La loi Malraux récompense les investisseurs qui effectuent des travaux de rénovation dans un logement situé en secteur sauvegardé. Le bien doit ensuite être loué pendant 9 ans. Ainsi, la réduction d’impôts peut atteindre 30 % du prix des travaux, dans la limite de 400 000 € sur 4 ans.

Contrairement à la loi Pinel ancien et à la loi Denormandie, la réduction de la loi Malraux s’applique seulement au montant des travaux, et non au coût total du bien. Les montants tels que le prix d’achat ou les frais de notaire ne sont donc pas pris en compte dans le calcul.

En définitive, la loi Malraux est surtout intéressante pour les foyers fortement imposés, qui décident d’investir dans un bien à rénover intégralement.

 

La loi Cosse permet d’obtenir une déduction allant jusqu’à 85 % de ses revenus locatifs 

 

Bien plus souple que les précédentes, la loi Cosse permet de déduire entre 15 % et 85 % de ses revenus locatifs, à condition de louer un logement à un niveau de loyer dit « abordable ». Les plafonds sont définis en fonction de la zone où l’investissement à lieu ; plus la tension locative est élevée et plus le loyer sera modéré, meilleure sera la déduction.

Le principal avantage de ce dispositif est qu’il n’est pas nécessaire d’acheter un logement neuf, ni d’effectuer des travaux particuliers. Tout bien situé en zone tendue est éligible.

Pour effectuer un investissement en loi Cosse, Pinel, Malraux ou Denormandie, il est préférable de se faire accompagner par un professionnel. Par exemple, une agence immobilière à Tremblay-en-France pourra vous fournir une aide précieuse. Pour en savoir davantage, cliquez sur le lien suivant : https://immobilier.perfia.fr/agence-immobiliere-tremblay-en-france-93290/

 

Source : Pixabay